LES ATELIERS SNCF (2008)

Cette série est une libre documentation d’un espace interrompu. Dans le passé, cet espace a appartenu à la Société Nationale des Chemins de fer Français (SNCF), qui fonctionnait comme atelier de réparation des trains. Dans quelques années cela sera ré-signifié et deviendra rencontre de création pour les arts visuels.

À présent, cet endroit est dans une ellipse, car, cela n’a pas de sens et d’utilité pratique pour la société. C’est un moment sans mémoire, un espace vide, une contradiction, c’est tout et en même temps ce n’est rien, c’est le progrès et c’est la décadence ; c’est la ruine. Cela évoque le changement des valeurs d’une société.

Le projet suggère un parcours et on accède à l’espace à partir de l’observation. Dans chaque coin il y a une situation latente qui attend pour être découverte, accompagnée de la possibilité d’un événement ou d’une rencontre, la lumière fabrique ses propres fantasmes.

Impression jet d’encre sur papier Hahnemühle,
tirage d’archive. film n/b 4 x 5 pouces.
60 x 75 cm.
104 x 130 cm.